(cadeau Noel ):DIY Réaliser des Bougies d’ambiance et de massage + étiquettes

Classé dans : aromatherapie | 0

Coucou les bioté(e)s, aujourd’hui, je reviens vous partager ma réalisation de bougie. Vous aviez été pas mal à me demander les recettes sur instagram!

En effet, pour Noel, j’ai décidé d’offrir à mon beau frère et ma belle sœur, des bougies d’ambiances.

La dernière fois, ils cherchaient des bougies d’ambiance, mais les prix étaient juste hallucinant.

C’est donc comme ça que l’idée m’est venu de réaliser ses bougies d’ambiance (puis par la suite d’ajouter les bougies de massage 🙂 ).

Ils voulaient des bougies aux senteurs assez boisées, et dans des tons sobres (donc on oublie la bougie coulé avec différentes couleurs 😉 ).

La réalisation de bougie n’étant pas anodine (et même dangereuse si on fait n’importe quoi, documentez vous bien sur la réalisation de celle ci , notamment en lisant cet article et les liens que j’y ai ajouté, il en va de votre sécurité! )


Je me suis donc exécutée à réaliser 2 bougies d’ambiances aux compositions très différentes.

En effet l’une est réalisé principalement à base de cire de soja, et l’autre principalement à base de cire d’abeille.

L’avantage de la cire de soja, c’est que son point de fusion est plus bas que la cire d’abeille (50°C contre 62°C pour la cire d’abeille jaune) .

Le point de fusion de la cire de soja étant assez bas, la bougie sera donc moins dure, mais elle sera plus facile utiliser , car la cire fige assez lentement, (ce qui peut aider si vous galérer un peu à mettre vos mèches!)

La bougie à base de cire d’abeille jaune, sera donc plus solide, mais son principal inconvénient est qu’en refroidissant, elle peut fissurer (et dans mon cas, se démouler assez facilement, car elle tient moins bien au paroi que la cire de soja! ).

DIY bougie-blog-lavande-et-coquelicot
En photo, les différentes couleurs et aspect en surface de bougies avec des cires différentes . A gauche, une bougie 100% cire de soja, à droite une bougie 60% cire d’abeille 40% soja

Elle fige aussi très rapidement, donc il faut avoir un peu plus de technique et d’habileté pour réaliser des bougies à base de cire d’abeille.


Quant à la bougie de massage, il faut évidemment prendre en compte qu’il faut un point de fusion bas (car on ne veut pas se bruler au 1er degrés en coulant la cire!!!)

C’est pourquoi j’ai utilisé de la cire de soja, ainsi que du beurre de karité. A noter que la cire de soja est la seule vraiment préconisée pour réaliser des bougies de massage.

Les autres ayant un point de fusion trop élevée pour ne pas se bruler.

J’ai aussi utilisé de l’huile végétale de fruit de la passion car c’est une Huile sèche, très parfumée, qui pénètre bien. Elle apporte souplesse ainsi qu’un toucher soyeux à la peau.

Je vous conseille de lire cet article très bien fait sur le site d’aroma zone sur « comment fabriquer ses propres bougies » notamment pour comprendre les différentes type de cire, leur point de fusion , l’ajout d’huile mais aussi , l’ajout d’huile essentielles (car il faut la encore faire attention à leur point éclair qui doit être supérieur à 65°C afin d’éviter que votre bougie ne s’enflamme sur la totalité de sa surface.


Alors c’est parti pour les recettes de ses 3 différentes bougies:

realisation-de-bougie-dambiance-et-de-massage-lavande-et-coquelicotd3fd2b3e071204ea.jpg



BOUGIE n°1: Une balade en foret (200g: 1 grand verre chupito aroma zone)

réalisation d'une bougie-bois-foret-lavande-et-coquelicot

*cire de soja : 83% soit 166g

*HE sapin:5% soit 10g

*HE pin de siberie: 5% soit 10g 

*HE myrte verte :2% soir 4g

*huile d’olive: 5% soit 10g 

BOUGIE N°2:BOIS D’HINOKI ET MIEL (200g: 1 grand verre chupito aroma zone)

realisaton d'une bougie-bois-dhinoki lavande et coquelicot

*cire de soja:30% soit 60g

*cire d’abeille:60% soit 120g

*fragrance bois d’Hinoki (aroma zone):5% soi 10g

*HE Sapin:5% soit 10g

BOUGIE DE MASSAGE ROSE PASSION/KARITE (2 petit verre chupito aroma zone soit environ 50g)

realisation-dune-bougie-de-massage-lavande-et-coquelicot695f9b739208f3da.jpg

cire de soja:70% soit 35g

beurre de karite:20% soit 10g

huile de fruit de la passion:5% soit 2.5g

fragrance rose:5 % soit 2.5g

UTILISATION:

Pour avoir testé cette bougie de massage, la température une fois versée est parfaite (surtout en hiver ou on a un peu froid) .

Il ne faut pas verser trop de cire, sinon le massage durera LONGTEMPSSS. En effet, la consistance de la bougie fait que vous n’avez pas besoin de beaucoup de produit pour masser.

L’odeur est super agréable, un vrai moment de bonheur!


MODE OPERATOIRE:

Pour toutes les bougies, le mode opératoire est le même.

A savoir, peser tous les ingrédients et mettre dans un grand bécher en pyrex les ingrédients.

Chauffer ensuite au bain marie jusqu’à la fonte de tous les ingrédients .

Pour plus de facilité, j’avais déjà dans mon stock des mèches en coton déjà pré ciré et sur leur support métallique. 

C’est l’étape la plus délicate et la plus galère, la mèche et sa préparation.

Si vous le pouvez , achetez les déjà pré ciré sur leur support, sinon voici la marche à suivre pour préparer vos mèches avant de couler vos bougies:

Préparez la mèche :

  • Faites tremper votre mèche préalablement découpée dans un mélange de cires et/ou de corps gras pendant 2 minutes.
  • Sortez la mèche de coton et placez-la sur du papier d’aluminium.
  • Façonnez cette dernière à l’aide des doigts afin qu’elle adhère au mieux au papier d’aluminium en gardant toujours une position bien droite.
  • Laissez refroidir votre mèche en position droite puis mettez le papier d’aluminium avec la mèche au congélateur.
  • Sortez la mèche du congélateur 10 minutes plus tard, décollez-la du papier d’aluminium. Elle doit être bien droite et bien rigide.
  • Lorsque votre mèche est bien rigide et droite, placez-la dans le trou du socle en métal prévu à cet effet puis pincez la base de ce socle à l’aide d’une pince ou d’un ciseau afin de faire tenir la mèche dans l’embout.

(source aroma zone).

Petite astuce pour caler sa mèche dans son verre avant de couler la bougie:

J’ai trempé le socle en métal dans la cire de bougie , et j’ai ensuite « collé » mon support directement sur le verre vide .

Sur les grosses bougies, comme vous le voyez, j’ai mis 2 mèches pour que la bougie fonde homogènement .

Il ne reste ensuite plus qu’à couler votre bougie une fois que votre mélange est homogène .

Perso, je cale mes mèches avec des pics à brochettes des 2 cotés pour ne pas que les mèches bougent.

Sur les bougies de massage , comme vous le voyez, j’ai eu un peu plus de mal à les maintenir au milieu, le verre étant très petit.

J’ai utilisé la même technique pour « coller » mes mèches au support.

Je n’avais plus de pic à brochette pour maintenir les mèches, elles sont donc partis sur le coté…



Plus qu’a attendre le refroidissement de vos bougies et de les allumer pour sentir leur parfums si doux!

En bonus, voici les étiquettes de mes bougies si elles vous intéressent:

N’hésitez pas à me partager vos réalisations ou me taguer sur les réseaux sociaux
bougie-bois-dhinokieb954c8c105439b1.jpg

bougie-pin-de-siberiea7cd93e2baab812f.jpg

bougie-de-massage-rose-passion1400bc5ae88a84ef.jpg

 
Suivre lavande et coquelicot:

Audrey, passionnée de cosmétique maison depuis 10 ans et demi environ. J'aime partager ma passion pour les cosmétiques maison, mais aussi pour les produits du commerce dont la composition est clean sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.