Journée porte ouverte au Senteurs du Claut

Classé dans : Blabla | 0

   Dimanche 26 Juillet a eu lieu la 1er journée porte ouverte de l’année au Senteurs du Claut.

Je voulais y aller depuis plusieurs années, mais à chaque fois je ratais les occasions pour m’y rendre.

Cette année, on a donc prévu la chose, et avions « réservé » notre venue pour ne rien manquer .

Si vous ne connaissez pas les Senteurs du Claut, c’est une distillerie dans l’arrière pays niçois (à la Tour sur Tinée plus exactement) .

Elle est gérée par Christophe , ingénieur en environnement, mais surtout passionnée par la nature.

Je vous donne rendez vous ici, si vous souhaitez en savoir plus sur l’équipe de la distillerie .


Déroulement de la journée porte ouverte au Senteurs du Claut:

journee-porte-ouverte-les-senteurs-du-claus-lavande-et-coquelicot6df3850e7ce4effd.jpg
senteur du claut

 

Portes-Ouvertes_programme_26-juin-2022_Senteurs-du-Clautdd670cbc32017f31.jpg
Il faut savoir qu’il n’y a pas un assez grand parking pour que tout le monde puisse accéder à la distillerie, une navette avait donc été mise à disposition au départ de la maison de retraite de la Tour sur Tinée, à environ 1km plus haut.

Bon comme on est pas très matinaux, on a raté la navette, on est donc descendu à pied.

30 petites minutes plus tard nous étions arrivés à la distillerie .

 

  • A notre arrivée: Christophe expliquait comment se passait ses récoltes de plantes aromatique.

Et des les 1er explications, on sent que Christophe est un passionnée de la nature et que son but n’est pas de prélever le maximum de plantes pour avoir un grand rendement, mais plutôt d’être en harmonie avec la nature.

Quelques personnes ont pu s’essayer à l’utilisation de la « faucille », outil utilisé par Christophe pour prélever les plantes aromatiques.

Et clairement , il faut avoir le geste pour ne pas abimer la plante tout en essayant de ne pas trop se fatiguer!

Vers 11h30 environ, Christophe a commencer à expliquer comment se passe une distillation, tout en chargeant le panier de distillation avec l’aide des participants.

les-senteurs-du-claus-porte-ouverte-1-lavande-et-coquelicotf0797fe04846130b.jpg
distillation au senteur du claus

 

Pour la distillation de ces portes ouvertes, nous avons eu la chance de distiller du romarin »alpha pinene-camphre ». Il y a évidemment énormément de famille de romarin, voici donc celle que vous avons distillé.

Ayant un BTS biochimie, je suis évidemment passionnée par le sujet, et j’ai trouvé les explications de Christophe tellement claire et intéressante, c’était un vrai plaisir de l’écouter.

Il nous apprenait donc que le ratio du romarin était de 1/1 ce qui signifie qu’avec 100kg de romarin distillé (comme aujourd »hui), Christophe pourra tirer 100L d’hydrolat .

les-senteurs-du-claus-porte-ouverte-2-lavande-et-coquelicot57589534a8789e0e.jpg
distillation de romarin au senteur du claus

 

Une fois la quantité d’hydrolat obtenue, la distillation prendra fin.

Il nettoiera ensuite la cuve à l’eau froide pour récupérer la petite quantité d’huile essentielle étant encore présente dans le distillateur.

Je connaissais déjà les hydro distillations pour en avoir déjà réalisé en laboratoire.

L’équipement est incroyable .

« Nous disposons, pour ce faire, de deux alambics en inox médical (316 L) :

un de mille litres (pour la majorité des plantes) ;

un de cent litres (pour toutes les plantes “fragiles” telles que la rose, la fleur d’oranger, le basilic par exemple).

Ces deux alambics sont reliés à une chaudière à gaz (haute pression). Nous passons de haute pression en sortie de chaudière, à basse pression à l’entrée de l’alambic (entre 40 et 80 grammes, sans excéder la température de 96°C), ce qui nous permet de produire une vapeur dite “sèche”. Celle-ci participe à la qualité de nos produits, en :

optimisant le processus d’extraction ;

limitant au maximum les risques d’hydrolyse (réaction chimique qui s’opère en présence d’eau, et qui a pour effet de briser la nécessaire intégrité moléculaire des essences).

source les senteurs du Claut

Nous sommes ensuite descendu en dessous de la cuve de distillation pour voir la partie « labo » et seulement après quelques minutes, l’hydrolat commençait déjà à couler.

La distillation de romarin durera entre 3-4h selon la qualité du romarin. Parfois c’est plus court (environ 1h30 pour la lavande).

 

les-senteurs-du-claus-porte-ouverte-3-lavande-et-coquelicotbb66e37d83161577.jpg
distillation les senteurs du claus avec la partie huile essentielle en haut l’hydrolat en bas

Il y avait une petite cuve ou on a pu se servir de l’hydrolat (évidemment, il faut rester courtois et penser aux autres!!) , et j’ai trouvé cela vraiment très généreux!

L’odeur lors de la distillation était à tomber!

  • Pour midi, nous avions réservé au traiteur « les oubliés » un menu, avec des produits bio et locaux, c’était absolument délicieux.

Pour 18€ nous avons eu une assiette de légumes cuisinés style ratatouille, avec au choix: une part de pissaladière, une tourte aux blettes ou des barbajuans (spécialités monégasque aux blettes ) accompagnés d’un verre de citronnade maison avec citron de MENTON (juste exquise car bien acide et pas sucrée!) pour finir avec une tarte au citron meringué à tomber par terre!

Difficile ensuite de bouger, mais il fallait!

  • En attendant notre sortie avec Thibaut pour aller découvrir les plantes locales, nous avons profité de ce petit temps pour aller faire un bain de pied avec de l’hydrolat de lavande que Christophe garde pour les portes ouvertes!

Autant vous dire que ce bain de pied de luxe était juste hyper apaisant avec la chaleur qui s’abattait sur nous!

On a aussi gouté des sirolats (peut être le nom est erroné?): ce sont des hydrolats+sucres que l’on mélange à de l’eau pour profiter des bienfaits de la plante en interne.

Mais comme dit Christophe, les hydrolats, tout comme les huiles essentielles c’est précieux, alors pas plus d’une cuillère à soupe par jour dans de l’eau si on veut l’utiliser, que ce soit en préventif ou en cure (je parle ici de l’hydrolat et non du sirolat qui lui est plus à utiliser pour « édulcorer »)

  • 14h : début de la balade autour de l’exploitation avec Thibaut pour découvrir les plantes locales et leur bienfaits!(5€ par personne)

Et la honnêtement, comme je le disais en story lors de mon retour, Thibaut est quelqu’un aussi beau intérieurement qu’extérieurement!

J’ai absolument adoré ses 2h. C’était très enrichissant, et j’ai appris énormément de choses.

J’ai notamment appris à reconnaitre

*la fleur de millepertuis (jaune !) qui est un anti déprime naturelle, parfaite pour faire des macérats huileux après  les coups de soleils notamment pour apaiser la peau

*la prêle, plante reminéralisante, et très résistante. Thibaut nous disait que cette plante étant très résistante, on évitera de la boire tel quelle par exemple, mais il nous a plus conseillé de la faire séché, ensuite la broyer finement (mais attention aux lames du mixer, car cette plante est riche en silice donc très dur) et de l’ajouter sur ses salades par exemples pour profiter de ses bienfaits

*le plantain : parfait pour les piqures de moustiques par exemple

*le thym (et quelques autres familles dont une nocive ci consommé quotidiennement)

*le sumac

* le genévrier….

Et pleins d’autres plantes .

On a ensuite refait le monde avec quelques autres participants, dont nous avions des valeurs de vie commune.

Et  ça fait du bien de voir que parfois, on croise des gens qui pensent comme nous et qui se trouvent aussi impuissant face au bordel ambiant dans tous les domaines de la vie!

  • 16h30:Nous avons repris la navette pour regagner notre voiture riche de notre savoir acquis lors de cette journée!



Si vous êtes dans les alentours, voici les prochaines journées portes ouvertes des Senteurs du Claut.

Les prochaines portes ouvertes 2022 auront lieu :

les dimanches 17 juillet ~ 7 août ~ 25 septembre

Je ne peut que vous conseiller d’aller à cette journée porte ouverte, tellement d’onde positive dans cette journée, de découverte, de passion , d’échange!

Je n’ai pas les mots pour décrire à quel point nous (chiri et moi) avons adoré cette journée avec des personnes passionnantes, passionnés, et qui respectent évidemment leur environnement!

Et je pense que c’est important de parler de ces âmes qui veulent protéger leur environnement en éveillant les consciences aussi!

En tout cas, je ne suis pas reparti les mains vides, car j‘ai acheté une huile d’helychrise (parfait pour les bleus, car ici on l’utilise TRÈS SOUVENT..#supermama ) ,et un flacon d’hydrolat de menthe poivré.

J’en ai aussi profité pour acheté un sirop de thym fait par « les herbes folles » (site ici )

 

Et en tout cas, je comprends maintenant mieux pourquoi il peut y avoir de tel différence de prix entre les huiles essentielles.

Car selon comment les plantes seront distillés (le temps qu’elles auront passé avant d’être distillé, mais aussi si ce sont des plantes sauvages ou de culture, ainsi que la façon de mener sa distillation (vapeur sèche ou humide), on obtiendra pas un produit fini aussi « proche » de la molécule d’origine.

J’avais déjà écris un article sur les hydrolats Biotope des montagnes ici car j’achète leur hydrolats depuis longtemps et jamais déçue.

Et je n’ose imaginer les entreprises qui doivent « tirer » le maximum d’hydrolat et donc le diluer pour avoir un produit moins couteux…

 
Suivre lavande et coquelicot:

Audrey, passionnée de cosmétique maison depuis 10 ans et demi environ. J'aime partager ma passion pour les cosmétiques maison, mais aussi pour les produits du commerce dont la composition est clean sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.