La Thailande,de Bangkok à Koh Chang

Classé dans : VOYAGE | 2

.Coucou mes biotés, si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez du apprendre que je suis parti en Thailande , ma 1er fois en Asie et quel découverte!

Tant une découverte culinaire, que de paysages, de gens , de culture mais aussi un monde nouveau d’ingrédients naturels pour nos cosmétiques chéris!

En effet un pays ou les fruits et les racines sont rois, c’est un pays ou les beautystas peuvent trouver leur bonheur.

Alors avant de vous montrer mes belles trouvailles,j’ai envie de vous partager le récit photos de ce périple pour vous faire vous aussi voyager dans ce pays fascinant et peut être vous donner des idées dans votre futur voyage.

Je vous parlerais de mes trouvailles dans un prochain article .

Nous avons décidé d’aller dans une partie de la Thaïlande ou le tourisme de masse n’est pas encore présent, parfois même pas du tout présent et pour les baroudeurs que nous sommes c’était génial!



Séjour en Thailande du Sud: Bangkok; Chanthaburi, Koh Chang, Koh Wai, Koh Mak:

 

Nous sommes resté 2 semaines en Thaïlande  avec notre  fils de 7 ans en fevrier 2019, et autant dire que la ville n’a pas été de tout repos pour lui (on habite à Cannes, et c’est loin d’être une grande ville!!).

Bangkok -Chanthaburi:

 

Après avoir atterri à Bangkok ou nous sommes resté 1 nuit pour commencer.

Nous avons fait Chinatown principalement lors du nouvel an chinois (tant de décoration, c’était vraiment dépaysant et superbe)

Chinatown étant réellement incroyable, tant au niveau des odeurs, que du monde, de la street food, bref cette 1er soirée en immersion n’a pas été de tout repos!

D’ailleurs,ce qui est marquant en tant qu’européen, c’est comme les gens sont attentionnés envers les enfants.

Tous le monde lui faisait des bonjours des sourires, lui donnait des choses (des gâteaux, des petits jouets…) , et voulait le prendre dans leur bras parfois même!

Chose à laquelle par chez nous, nous sommes plus habitués avec tout ce qu’on entend!

chinatown-beatini-audrey temple chinois

chinatown bangkok-beatini-audrey2b1636b49b6530e11.jpg
le tumulte de Chinatown la nuit tombée
bangkok chinatown-beatini-audrey3f3bb492973585a42.jpg
une petite rue moins touristique au detour de Chinatown
chinatown food truck bangkok
Mon fils devant son dessert favoris: le mango sticky rice (la bière n’était pas pour lui je vous rassure ^^)

 

Nous avons logé au Netprassom residence dans le nord de Bangkok, pour ses prix corrects (22€ la nuit pour 3 personnes avec clim et SDB individuelle).

Proche du métro lat Phrao (400m à pied) et du marché de Chatuchak (ici si ça vous intéresse)  avec une hygiène PARFAITE (apparemment c’est pas partout le cas alors précisons le 😉 ).

 

Pour se rendre à Chanthaburi, , nous avons pris un bus Bangkok -Chanthaburi pour 170 bath/ personne depuis la station de bus Mochit  (nous y sommes allé en taxi c,’était assez loin de la station de metro mo chit)  pour  4h30 de trajet sans arrêt.



Chanthaburi- Koh Chang:

Une fois arrivé dans cette charmante ville de Chanthaburi, on a marché 30 mn de la gare routière pour rejoindre notre hôtel .

J’avais réservé un hôtel central avec une belle vue sur la ville, le KP Grand hotel pour un prix un peu plus cher que notre hôtel à Bangkok.

La chambre double au (14 eme étage) nous a coûté 64€/3pers pour 2 nuit .

Il faut dire que si haut, la vue était sympa!

Ce que nous avons aimé dans cette ville:

  • le peu de touriste (du moins Européen) on était vraiment immergé dans la ville
  • la gentillesse des gens qui ne parlait souvent pas un mot d’anglais , mais qui font tout pour se faire comprendre (merci google translate!)
  • la visite de notre 1er temple bouddhiste, vrai moment de quiétude.

On a vraiment ressenti de l’apaisement.

L’endroit était désertique.

On a pu faire le tour de celui ci pendant un long moment, et sur un autre temple, des moines sont même venus nous voir pour discuter avec nous, car notre fils les interpellais (souvent les locaux et les moines,nous ont demandés pourquoi nous avions choisi cette ville pas touristique pour faire un petit périple).

  • le charme de sa vieille ville avec ses petits commerces. (Chanthaburi waterfront)
vieille ville de Chanthaburi
Petite ballade dans le waterfront de Chanthaburi ou vous trouverez des petites boutiques pour acheter des produits du coin.
  • la gentillesse des gens que l’on a croisé (oui encore, mais vraiment on était dans le monde des bisounours!!!)
sourire thailandais à Chanthaburi
des vendeuses de banane surprise de nous voir (on a Evidemment acheté des bananes)
  • le marché nocturne de la ville (il y en a 2 en centre ville) pour sa nourriture et son ambiance locale
  • le marché des pierres précieuses connu et reconnu dans le monde pour les pierres de Chanthaburi.
marché des pierres précieuses à Chanthaburi
La , on a envie de tout acheter, mais hélas c’est impossible pour qui n’est pas connaisseur!
  • les temples chinois et bouddhistes partout dans la ville 
temple bouddhiste à Chanthaburi
l’un des superbes temples de la ville de Chanthaburi au coucher de soleil
arbre sacré dans un temple a Chanthaburi
Un arbre sacré dans un temple a Chanthaburi

temple bouddhiste à Chanthaburi

 

 

Bonne adresse: On a bu des thés absolument délicieux et chiri un café exceptionnel (il est barista alors je peux vous dire son niveau de « chiantitude » en terme de gout de café est elevé!!) au Diaphragm (leur facebook).

diaphragm cafe at chanthaburi
Notre pause thé café a Diaphragm (le propriétaire est photographe et vend aussi ses photos en carte postale)

On y est retourné 2 fois dans la même après midi (il faisait vraiment chaud, et il parlait anglais ça aide ^^) .

C’est la ou j’ai aussi pu acheter un baume à lèvre ainsi qu’un savon saponifié à froid, car la copine de la vendeuse est vendeuse de cosmétiques naturels , et de savons saponifiés à froid .

brioche à chanthaburi stand de street food
Si vous croisez ces petites brioches (nous n’avons pas compris à quoi elle etait hormis la coco) , faut absolument gouter! On les a trouvé dans la rue du café dans un stand de street food! on en a repris 2 fois tellement c’était bon!

Resté 2 jours, nous n’avons pas pu visiter entièrement la ville.

Chose à faire:

Si vous avez une voiture :

  • un parc naturel avec de sublimes cascades plus au Nord et un beau temple (le Wat Khao Sukin).
  • La cote vaut aussi le coup avec un sublime temple. D’après ce que nous a dit un local avec qui nous avons sympathisé au café ,le wat pak nam khaem nu est appelé le temple bleu.
  • Le Napu market (le marché de poisson) est à faire, mais il était fermé quand nous avons voulu y aller.

 

Souvenir local:
  • Prévoyez de vous ramener de la pierre de jade (ou des bijoux en général il y a des bijouteries partout). Je n’avais pas spécialement un gros budget, j’ai juste acheté un anneau basique
  • le poivre du Chanthaburi: noir et blanc est de la province, alors autant faire son stock

Pour rejoindre la gare de bus de Chanthaburi (ou se trouve la navette pour rejoindre le port), nous avons pris une vieille jeep taxi ouverte et payés 100 bath (environ 3€).

C’était génial, si on avait su, on aurait demandé à un taxi de nous balader dans la ville pour le prix.


Pour rejoindre l’ile de koh Chang de Chanthaburi , nous avons pris un bus collectif +  bateau pour environ 300 bats pour 3 (8.35€) .



L’ile de Koh Chang (province de Trat)

Nous sommes resté un peu plus d’une semaine sur l’ile ayant un pied à terre.

J’ai une amie qui habite la bas et qui nous a d’ailleurs montré les petits recoin de l’ile vraiment très sympa!

Nous avons loué un scooter pour pouvoir sillonner l’île (attention un permis international est obligatoire, notamment pour les assurances s’ils vous arrive quelque chose, il ne nous l’ont pas demandé mais en cas de problème, les vrai soucis commencent…) pour 1400 bat/semaine (soit 28€).

Pour vous donner une idée l’ile mesure environ 30 km de long sur 14 km de large. Son mont le plus élevée atteint 750m environ, autant dire que l’ile est donc assez vallonnée (en scooter c’est parfois TRÈS SPORTIF! d’ou le nombres d’accidents importants sur l »île!!)

On a fait quasiment toute l’ile avec , la voiture étant interdite, pour se déplacer, vous avez l’option soit:

  • taxi partagé : qui reste cependant seulement sur une partie de l’ile (whitesand-bangbao), mais est peu présente voire pas du tout sur l’autre partie de l’ile moins touristique
  • scooter
  • vos pied mais vous ne rayonnerais pas trop

 

A voir sur l’ile:

A savoir, l’ile s’appelle Koh Chang parce que d’aspect,elle ressemble à celle d’un éléphant.

Il y a donc des tours en éléphants,des minis trecks.. on peut payer pour payer pour baigner les éléphants ect…. chose que nous n’avons pas faite étant contre ce genre de chose.

Si en effet, on pense que baigner un éléphant , c’est cool pour lui, quand son cornac lui pince l’oreille avec son crochet pour qu’il vous jette de l’eau dessus, je reste assez mitigée…


Les temples à ne pas manquer:

    • Chao Por Shrine :un temple chinois pas loin de l’embarcadère au Nord ouest de l’ile vraiment sublime à voir.

temple-Chao-Por-Shrine--Koh-Chang

  • le Wat Salak Petch: un temple bouddhiste dans l’extrême sud de l’ile la encore vraiment sublime. Vous pourrez payer l’entrée pour quelques baths pour visiter.

Nous, nous avons seulement fait le tour du temple qui est déjà très jolie.
temple wat-salak-petch koh chang

Pour s’y rendre il faudra passer par la route dans l’est de l’ile qui descend jusqu’à Salak Peth. L’ile n’ayant pas une route qui fait le tour .

 

Vous pourrez trouver d’autres temples, mais nous les avons trouvés moins fameux que ces 2 la.



le top 3 des plages qui vous feront rêver:

  • lonely beach : C’est sans conteste la plage la plus belle, avec un restaurant de plage incroyable (et 5-6 bungalows spartiates mais pour des prix à moins de 5€ la nuit sur la plage!!).
lonely beach koh chang
le mot seul au monde prend son sens

Attention conduite sportive pour y aller , après avoir quitté la route principale, la route serpente bien mais surtout est assez raide niveau montée/descente!!Environ 7 km de virage et montée/descente

Tout le long de la route, des points de vue magnifiques sur les ilots . Le restaurant de plage est excellent avec des produits frais. Gros coup de coeur!!

    • Kai Bae pour ses plages belles et tranquilles.
kai Bae koh chang
La plage de Kai Bae vue du bout de plage

C’est touristiques, mais en allant plus au fond de la plage, il n’y a pas grand monde (hormis les restaurants de plages).

On peut aussi louer un kayak.

je me la raconte sur notre petit îlot en face de Kai Bae :)
je me la raconte sur notre petit îlot en face de Kai Bae 🙂

 

Ce qu’on a fait , pour aller visiter l’ilot de Koh man Nai (la plus proche du rivage).

On a voulu faire l’ilot de Koh Suwan, mais c’était très sportif. On a donc rebroussé chemin à cause des vagues.

Préférer louer le kayak le matin tôt, le vent se levant vers 11h après, il faut avoir des bras 🙂

  • la plage derrière l’hôtel du « Siam Royal View Koh Chang » ou vous trouverez pleins de beaux coquillages en remontant au bout de la plage  avec une jolie vue sur la peninsule.

On s’est aussi baigné à la piscine de l’hôtel gratuitement :)!

On peut aussi se faire masser sur la plage avec les masseuses de l’hotel. A chaque fois que nous y sommes allés, elles étaient toujours booker pour la journée…

coucher de soleil vers l'hotel siam royal, Koh Chang



les endroits à découvrir au détour d’une ballade:

 

Il y en a vraiment beaucoup.

Mais nous ce qu’on aime c’est se perdre dans les rues et au détour de quelques virages laissant la rue principale, nous avons trouvé cette route qui n’a rien à envier à la célèbre route 66.

au detour d'une rue dans Koh Chang , Thailande
Cette petite route, que d’émotion quand je repense à nos photos (avec une chaleur comment dire…insoutenable!)

 



L’ile de Koh Wai (province de Trat)

 

Nous sommes resté une nuit sur ce petit paradis sur terre, mais coupé du monde!

A savoir :

  • pas d’électricité hormis avec les groupes électrogènes
  • 0 route
  • aucun magasin

Bref, le calme.

Il y a seulement un petit chemin qui fait le tour de l’ile .

Nous avons trouvé qu’une nuit et une journée était suffisant (on est pas trop des farniente sur la plage).

Mais le paysage au coucher de soleil est sublime.

Les coraux sont proches, on peut faire du snorkeling en partant du bord (j’avais bien sur 2 otites aux oreilles)

Voici cependant quelques photos .

Comme sur la majeur partie des iles, des quantités d’ordures énormes sur les plages ou les chemins.

Pour une ile aussi sauvage et sans habitations, c’est un spectacle de désolation!!!

Pas d’hotel à recommander, il y a 4  hôtels peut être , avec des petites cabanes sur les plages qui se valent plus ou moins!

Pas de grand luxe , mais suffisant pour dormir (sans clim, mais avec un ventilo et une moustiquaire)
l'une des plages de Koh Wai

les vestiges du ponton de Koh Wai
l’ancien ponton de Koh Wai, en ruine en face de notre hotel
koh wai thailande ciel menaceant
le matin de notre départ en bateau pour Koh Mak (oui on s’est pris une saucée ensuite!!)

Koh Wai au lever du soleil




L’ile de Koh Mak( province de Trat):

On est resté seulement une nuit la encore sur cette ile, mais on serait bien resté plus!

Il y avait une quiétude , vraiment plaisante à voir (même si à notre arrivée il pleuvait des cordes).

Le soleil est revenu en cours de matinée!

 

Nous avons logé 1 nuit au Sea view resort en chambre double.

La chambre était immense et de standing comparé à ce que nous avions loué précédemment , mais cher (57€ la nuit pour 3)

Le responsable Luca nous avait payé le taxi de l’embarcadère, et prêté un scooter le temps de préparer la chambre!

Il nous a réellement bien accueilli , on s’est senti à la maison!

L’ile est vraiment sublime.Cependant il y a beaucoup de plantations d’arbres à caoutchouc sur cette petite ile; et les détritus, comme dit plusieurs fois plus haut sont toujours présent ici hélas !

Quelques photos:

koh mak plage
l’une des plus belles vue de Koh mak sur les iles voisines

 

champ de caoutchou à koh mak thailande
7h du matin , on traverse un champ de caoutchou pour rejoindre un petit bout de mangrove isolé
koh mak detritus dans les mangroves, Thailande
Pour arriver ici, sur ce bout de mangrove désert, mais hélas comme beaucoup d’îles en Thaïlande, pas désert de déchets!
koh mak plage de l’embarcadère ,Thailande
la plage de l’embarcadère à KOh mak est tout ce qu’il y a de plus idyllique

 

Retour Bangkok:

Parti de Koh Chang en mini bus (blindé!) qui nous amènera jusqu’à notre hôtel à Bangkok .On fera la traversée en bateau en dehors du bus et ensuite on repart immédiatement.

Nous avons payé le combiné bus+ bateau + déposé devant l’hôtel pour environ 300 baths/personnes .

Le bus était plus que bondé, c’était une mission épuisante .

Avec un enfant, clairement c’était sportif et pas comme le mega bus de l’allée.

Une fois sur Bagkok, on a plus fait des visites et surtout manger, manger et manger 🙂 .

Voici ce que je vous recommande:

  • Masu maki sushi bar  : Un bar à spécialité de sushi, absolument fabuleux. Les prix sont plutôt européen qu’asiatiques, mais je n’ai jamais mangé d’aussi bons sushi, certains disent que ce sont les meilleurs de Thailande .
masu-maki-sushi bar
masu-maki-sushi bar

 

masu-maki-sushi bangkok

 

 

  • factory coffee   : Des baristas dans un endroit assez moderne, on va dire que la encore, c’est des prix européens, mais la qualité des cafés et des extractions est exceptionnel . Pour les connaisseurs de café , sur la to do list!
  • Ratchada rot night market : Un marché de nuit ou il y a énormément de chinois (la courtoisie n’est donc pas de mise), mais c’est une immersion vraiment à faire.

Pleins de stand de nourriture à prix correct, des bar, et même des vêtements, bref un marché vraiment génial!  Par contre, je ne vous cache pas qu’avec un enfant c’est très sportif.

La consigne: s’accrocher à la ficelle de mon sac et ne pas la lacher.

  • Chatuchak market : Un marché/ville ou on a acheté énormément de chose, à faire car il y a des boutiques qui valent réellement le coup!

 

Bref, ce n’est qu’1% de ce que nous avons fait, vu, mangé.

On a vraiment mangé tous les jours comme les locaux, souvent dans des petites cases locales sans touriste, (hormis 2-3 fois à Bangkok).

 

Je vous conseil vraiment cet itinéraire si vous aimez sortir des sentiers touristiques!

D’ailleurs on y retourne en février 2020, et on fera surement Bangkok plus longtemps pour faire les temples que nous n’avons pu faire. Et on aimerait faire une ile (le nord étant beaucoup trop pollué par les brulis , l’air est irrespirable à cette saison).

J’aimerais aller à Koh Kood , toujours dans la province de Trat , à voir donc ….

 

 

Suivre lavande et coquelicot:

Audrey, passionnée de cosmétique maison depuis 7 ans environ. J'aime partager ma passion pour les cosmétiques maison, mais aussi pour les produits du commerce dont la composition est clean sur ce blog.

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.