l’empatage blanc pour apporter de la couvrance

L’empatage blanc si vous ne connaissez pas, c’est miraculeux, mais c’est tout aussi galère que ce que c’est pratique!

Dans mon prochain article,je vous parlerai de mon nouveau fond de teint dont je suis vraiment extrêmement satisfaite pour sa couvrance et sa tenue dans le temps.

Cependant, je me devais de faire un article récapitulatif sur ce produit tellement galère à utiliser mais tellement indispensable en maquillage (certaines l’utilisent aussi en SAF pour avoir de beaux savons blancs, ce que je n’ai encore jamais tenté!).

Alors tout d’abord c’est quoi de l’empatage blanc?

empatage-blanc-mode-demploiaabdf98d76bfff25.jpg

L’empatage blanc est obtenu par mélange, dispersion et broyage conjoint de dioxyde de titane (pigment 100% d’origine minérale) et d’huile de ricin (huile 100% d’origine végétale). Une petite quantité d’acide polyhydroxystéarique (d’origine végétale) est ajoutée pour une dispersion plus homogène et stable.

source aroma zone

 Son rôle est d’apporter de la couvrance et de l’opacité aux produits de maquillage.

J’ai choisi d’utiliser de l’empatage blanc, car dans de nombreux fond de teint, on utilise du dioxyde de titane que je ne voulais pas utiliser car sous forme de nanoparticule il est comme tout le monde le sait dangereux.

Mais je n’exclue pas d’en utiliser un qui ne soit pas sous forme de nanoparticule(d’ailleurs le site dans ma nature en vend sans nano)


Petite aparté sur les nanoparticules, car cela me semble important de comprendre ce mot ainsi que ses utilisations (quand on parle d’aluminium, de dioxyde de titane..)

Ce qu’il faut bien comprendre avec les nanoparticules pour celles qui ne s’y connaissent pas trop en chimie:

C’est une particule (dans notre cas , de dioxyde de titane) sous une forme très très petite (inférieure à 100 nm environ).

Mais,le problème de ces nanoparticules, c’est qu’elles pénètrent facilement les organismes microbiens, fongiques, végétaux et animaux du fait de leur petite taille.

En effet, elle traverse, dans le cas de l’homme , la barrière lipidique de la peau pour entrer directement dans notre corps (ce qui n’est pas supposé être le cas pour des produits d’hygiènes ou de cosmétiques ,on veut qu’ils restent à la surface et s’évacue en se lavant et/ou se démaquillant.)

Ne sachant pas comment elle pourrait interagir avec notre organisme, c’est donc une particule nuisible (et pas naturelle).

Véritablement,ces nanoparticules sont aussi une vrai plaie pour l’environnement .

Helas, ces micro billes de plastiques notamment(des nanoparticules), sont rejetés dans la nature, les océans, les polluant.

Ceux ci se retrouvent dans les poissons, les animaux..

Vous comprendrez donc le problème majeur des nanoparticules.

Du fait de leur très petite taille, elles sont difficilement retenues par les filtres.

Voici pourquoi je n’en utilises pas, que ce soit pour les cosmétiques ou pour autre chose.

Je fais d’ailleurs extrêmement attention aux produits finis que j’utilise (certains micas ou pigments sont parfois sous forme nano…) .

Dans notre cas, le dioxyde de titane non présenté sous forme de nanoparticule sera donc une plus grosse molécule et ne pourra pénétrer la barrière cutanée.Elle restera donc en surface de la peau et s’éliminera au lavage.

Parenthèse nanoparticule fermé .

 

Le mien vient d’aroma zone, qui garanti son dioxyde de titane sans nanoparticule .

Par sécurité, nous ne proposons pas de dioxyde de titane en poudre. En effet, les particules de dioxyde de titane sont suspectées de pouvoir causer des cancers du poumon aussi bien si elles sont sous forme de nanoparticules (taille inférieure 100 nm ou 0.1 micron) que si elles sont finement micronisées (en dessous de 0.3 à 0.4 microns). Le dioxyde de titane sous forme d’empâtage ne présente pas ce risque puisqu’il ne peut pas être inhalé. De plus, notre empâtage blanc ne contient pas de nanoparticules. Pour remplacer  le dioxyde de titane: – dans vos poudres, choisissez l’oxyde de zinc comme pigment blanc – dans vos émulsions, préférez l’empâtage blanc, dispersion très fine de dioxyde de titane dans de l’huile de ricin (le dioxyde de titane non pulvérulent ne présente pas le risque évoqué ci-dessus). aroma zone

son prix:6.90€ les 40g

empatage-blanc.jpg

 

L’avantage de l’empatage blanc:

  • les pigments seront plus homogène dans le cas d’un fond de teint
  • le fond de teint aura un aspect plus couvrant (à moduler selon l’intensité désirée)
  • améliore la tenue du produit.

Les inconvénients de l’empatage blanc:

  • très difficile à nettoyer
  • son aspect très collant sur les ustensiles.
  • son prix (6.90€ pour 40g vu la galère à utiliser, cela se gaspille facilement)

Concernant l’aspect nettoyage de la chose, la technique c’est de tout essuyer avec un chiffon mais surtout de l’alcool ménager  pour degraisser.

Par contre, si comme moi vous avez utiliser pilon+mortier pour faire votre couleur + empatage, il va falloir s’armer de patience, car même si je pensais avoir récupérer le maximum de ce mélange coloré, il en restait ÉNORMÉMENT dans mon mortier!!

J’ai du utiliser une quantité non négligeable de sopalin (merci l’écologie), car si j’avais utilisé une serviette ou des lingettes réutilisables, je pouvais leur dire merci et adieu!

Il est bon de le savoir!

 

Avant d’utiliser l’empatage blanc , il faudra donc minimiser les outils à utiliser (un bécher ou mortier pilon pour faire une base colorante, un petit fouet,une spatule et basta).

Voici la photo de fin de mélange de colorant+empâtage qui montre bien …comment dire …LE BORDEL!

empatage-blanc-fond-de-teint-maison

Pour l’aspect financier, je pense tester la prochaine fois la réalisation de cette pate blanche, Caly avait fait une recette avec de l’oxyde de zinc (et non du dioxyde de titane) ici.

L‘oxyde de zinc étant un protecteur anti UV et purifiant, il pourrait avoir des propriétés intéressantes dans un fond de teint.

En ce qui concerne cette pate blanche, elle serait tout aussi efficace pour les fonds de teint (mais aussi pour blanchir les savons) .


Et vous avez vous déjà utilisé de l’empatage blanc pour vos produits de beautés?

 

XOXO

 

 

 

 

Suivre lavande et coquelicot:

Audrey, passionnée de cosmétique maison depuis 7 ans environ. J'aime partager ma passion pour les cosmétiques maison, mais aussi pour les produits du commerce dont la composition est clean sur ce blog.

2 Responses

  1. Elisabeth

    Bonjour Audrey,
    Très intéressant ton article, lu jusqu’au bout. J’ai encore appris quelque chose, et cette fois par rapport aux nanoparticules. J’ai acheté des micas chez senteurs….. (mais toujours pas attaqué ma production de savon) et j’espère avoir fait le bon choix. Il est évident que si l’on a pas fait d’études en chimie on est cuit 😂 (on peut nous faire croire tout et n’importe quoi). Donc tous ces détails sont fort utiles. Suis toutefois pas sûre de vouloir me mettre à l’empâtage 😉😉. Suis toujours très intéressée par tes explications/expériences. Un grand MERCI.

    • lavande et coquelicot

      coucou Elisabeth, oui l’empatage je dirais que ça demande un niveau assez confirmé en cosmétique maison avant de l’utiliser, car sinon c’est hyper décourageant car pas simple à utiliser!
      Je pense que l’on peut faire sans, en faisant des crèmes teintés qui apporte bonne mine mais pas de couvrance 😉 .
      Lance toi pour les savons, trouve une recette simple, documente toi bien avant, prend toutes les precautions avec la soude (gant, lunette, et vetement vieux qui couvre) et c’est parti ;)!
      Je pense que pour commencer la soude en lessive de soude est plus simple à utiliser que la soude en cristaux ;)!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.